19/10/2006

 ici

 

Les souffles, éperdus, se faisaient courts, et tous recomptaient le solde.

 

 

22:23 Écrit par fgrigobox dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... Conter, juste.

Écrit par : k | 19/10/2006

Les commentaires sont fermés.