03/11/2006

 

Il avait fallu tout ce temps gâché pour s'apercevoir, sans plus d'hésitation, que l'erreur était initiale, comme la fleur abrite le ver qui pourrira la future cerise.

 

 

23:36 Écrit par fgrigobox dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... Explication numérique : Tout restait à démont(r)er.

Écrit par : k | 04/11/2006

Les commentaires sont fermés.